24 mars 2015

Eliminez les tue-l'amour qui affectent notre libido !





Eliminez les tue-l'amour qui affectent notre libido !
Savoir les identifier et les chasser

J’ai moi-même cru à l’alcool et à ses effets bénéfiques sur ma libido : qu’il s’agisse de drague ou de « baise », la première impulsion n’aide-t-elle pas à franchir la barrière de la timidité et des inhibitions ? Engager une conversation à une soirée, dire « j’ai envie de toi » ou « je t’aime », se déshabiller en pleine lumière, c’est tellement plus facile après 3 ou 4 verres ! Je vous propose de faire votre propre alcootest pour mesurer votre sensibilité : le lendemain d’une soirée bien arrosée, pressez l’un contre l’autre votre pouce et votre index. Vos terminaisons nerveuses sont engourdies ? Eh bien vous avez trop bu, hier soir ! L’ensemble de votre système nerveux est anesthésié par l’alcool pendant 12 heures ou davantage… y compris vos organes sexuels.
Boire en quantité témoigne de la résistance de quelques mâles dominants dont Alfred Jarry se moquait en campant son personnage de « Surmâle » il y a un siècle. Boire et manger sans mesure demeure encore aujourd’hui un gage de virilité. Amateurs de foot ou de rugby, de tauromachie, de salsa ou de gastronomie traditionnelle, cette conception du bon vivant a la vie dure ! Comme j’en ai fait l’expérience, l’abus d’alcool entraîne l’érosion des sensations, sans parler de la surprise du lendemain matin : « T’es qui, toi ? »  Comme l’alcool, l’ingestion de nourritures lourdes affaiblit notre sensibilité, mais aussi notre énergie globale, mobilisée à 80% par le système digestif après un repas. Notre organisme n’a plus de pep pour alimenter notre libido.
Et l'un des plus grands tue-l'amour est la routine, c'est elle qui peut mettre votre couple en danger, provoquant parfois la fameuse crise des sept ans. Il paraît que la passion dure 1 000 jours, répartis sur 3 ans ou davantage … Perte de spontanéité dans les réactions à l’autre, lassitude à la vue d’un corps trop familier allongé sur le lit et pour une femme, l’ennui de subir les mêmes mouvements répétitifs de son partenaire dans la même position que la semaine précédente, car les hommes sont souvent peu innovants, même quand ils vont voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

Maintenant que vous avez identifier les facteurs de tue l'amour, vous allez nous demander comment s'y prendre pour casser cette fameuse routine. Et bien, vous le saurez au prochain billet...