22 juil. 2016

Plaisir féminin : s’épanouir en solo

Dans notre série extraite du livre "Osez booster votre libido" en partenariat avec les Editions La Musardine, découvrez le conseil #13 : la masturbation féminine


Quand vous vous caressez en solo pour atteindre un orgasme complet, regardez-vous faire comme si vous étiez le témoin de votre propre excitation. Suivez la progression de votre plaisir comme si vous étiez extérieure à vous-même.
La masturbation contribue au développement de la connaissance de soi, de son corps et d'une autonomie indispensables à l’épanouissement sexuel d’une femme. C’est l’état de conscience lucide qui permet de contrôler ses orgasmes et, si vous êtes une femme fontaine, d’éjaculer quand vous voulez grâce à cette forme de contrôle à distance : vous êtes à la fois le sujet et l’objet.

L’éjaculation féminine de ce liquide prostatique qui provient du résidu de prostate, une petite boule granuleuse située au niveau du point G, donne une sensation d’explosion semblable à l’éjaculation masculine. Elle ne s’accompagne pas forcément d’un orgasme mais le précède de peu.

Si cela ne vous arrive pas naturellement, ne vous focalisez pas sur cette éjaculation qui n’a rien d’indispensable. Détendez-vous en vous concentrant sur la jouissance profonde que vous aimeriez avoir. La montée orgasmique n’arrive qu’une fois les tensions dissipées, qu’elles soient cérébrales ou musculaires. Votre corps se tend parfois comme un arc : c’est comme si la bouche voulait rejoindre le sexe !

Faîtes des pauses pendant la masturbation. Relaxez votre excitation pour dissiper les tensions. Diffusez l’énergie sexuelle que vous faites monter à partir de votre périnée à l’ensemble de votre corps.
Si vous décidez de poursuivre et de vous offrir un second orgasme, il viendra plus spontanément et sera plus profond que le premier.

Pour aller plus loin, voici un livre à mettre entre toutes les mains : Osez la masturbation féminine de jane Hunt aux Editions La Musardine.