7 juil. 2015

Conseil n°10 : Eveillez la libido grâce à la respiration



Conseil numéro 10 : inspirez, expirez !
Quand la respiration joue un rôle crucial dans la libération de l'énergie sexuelle

Première étape : réveil en douceur

Assis(e) ou allongé(e), ouvrez votre gorge en grand et inspirez par la bouche en poussant votre bassin en arrière pour absorber un maximum d’air. Votre thorax s’ouvre, votre poitrine monte. Amenez l’air jusqu’à votre abdomen de sorte à relier votre souffle au bas de votre corps et à votre sexe. Retenez l’air pendant 5 secondes, puis expirez, le bassin poussé en avant. Ne forcez surtout pas : l’air doit couler naturellement à l’expiration sans que vous fassiez le moindre effort. Expirez lentement en vidant l’abdomen jusqu’au sexe et en poussant votre nombril vers la colonne vertébrale. Observez votre respiration. Le souffle, c’est quelque chose qu’on maîtrise avec l’expérience, comme les pêcheurs qui plongent pour chercher des perles. Consacrez 5 à 10 minutes à vider votre esprit grâce à cet exercice de base : dès que le bourdonnement des pensées cesse, vous vous mettez à bâiller. C’est signe que vous vous détendez. Ceux qui ont l’expiration plus aisée que l’inspiration ont souvent du mal à recevoir l’amour des autres.

Résultat immédiat : détendus, oxygénés, vous vous ouvrez au plaisir et à celui de votre partenaire car vous devenez plus réceptifs. Vos sens ont rajeuni.


Résultat à moyen et long terme : une fois bien entraîné(e), la respiration et la déconnexion deviendront une habitude. Vous serez capable d’effectuer au moment propice ce nettoyage globale qui évite à la pollution mentale de vous assaillir. Les émotions négatives comme le ressentiment ou la colère (qui bloque le foie), l’anxiété (qui perturbe la rate), la tristesse, le défaitisme et le chagrin (qui abîment les poumons) et les pensées négatives n’attaqueront plus votre potentiel d’énergie globale et sexuelle. Le mental a un pouvoir puissant sur le physique, comme le montrent les maladies que favorisent la somatisation, et que certains malades réussissent à guérir par la seule volonté.


Si vous avez la possibilité de vous isoler 10 minutes avant une rencontre amoureuse, l’étape suivante du programme vous permettra de tonifier votre libido pour vous rouler ensuite dans la volupté de l’instant. Cet exercice de respiration est issu du yoga et aide à éliminer le stress.

Deuxième étape : l’expiration forcée

5 minutes d’immobilité couché(e) sur le dos bras et jambes en écart, ramenez un genou vers votre poitrine sans trop tirer vers vous, les bras et les épaules détendus, les coudes ouverts. Inspirez ensuite lentement en faisant monter l’air le plus haut possible dans votre cage thoracique. Retenez l’air un instant, poumons pleins. Expirez la moitié de cet air en vidant l’abdomen à partir du bas-ventre, puis inspirez de nouveau par le ventre, lentement, en envoyant l’air tout en haut de la poitrine. Changez de jambe. Faites l’exercice deux fois de chaque côté en bâillant dans l’intervalle. L’important est de se concentrer sur la respiration pendant tout l’exercice sans crisper les épaules ni les mains qui tiennent le genou ou la jambe pliée, et de laisser la tête au sol, le menton vers la poitrine, sans tension dans les cervicales.

Résultat immédiat : vous avez évacué les tensions de la journée. Vous êtes prêt(e) à donner et recevoir au cours d’un rapport sexuel satisfaisant.


A savoir :

En forme de petit hamac, le périnée est un ensemble de muscles qui s’étend du pubis au coccyx et soutient les organes de l’abodomen. Le muscle PC ou muscle pubococcygien permet de resserrer l’anus, l’urètre et le vagin, mais aussi de bouger le pénis et les testicules. Ses contractions sollicitent l’énergie sexuelle située au bas de la colonne vertébrale.




Troisième étape : s’érotiser grâce au souffle

Allongé(e) au sol les jambes repliées, les pieds à plat sur le sol écartés de la largeur du bassin, les bras allongés de chaque côté du corps, inspirez par le nez avec amplitude en faisant saillir le nombril et l’anus, puis expirez dans un long soupir. La pointe de la langue touche en permanence le palais à l’arrière des incisives pour que le circuit du souffle ne soit pas rompu. De cette manière, le trajet énergétique dessine une boucle fermée qui monte par la colonne vertébrale et redescend par la langue et la gorge jusqu’au nombril. Appuyez le bassin contre le sol en inspirant. A la fin de l’inspiration, ramenez-le légèrement vers le haut en serrant votre muscle PC, et commencez à expirer. Votre corps bouge lentement, comme une vague. Vous commencez à sentir votre sexe gonfler et s’animer.


Dans un deuxième temps, serrez les cuisses en même temps que le muscle PC à la fin de l’inspiration, puis relâchez-le à l’expiration. Cette gymnastique du périnée muscle la zone génitale et génère une sensation de plaisir sexuel, même sans faire l’amour. Contractez ainsi le périnée plusieurs fois et vous sentirez l’excitation se répandre dans votre bas-ventre. A vous de la dirigez et de la faire monter ! Maintenant dans la même position, les cuisses écartés à l’expiration, imaginez que votre corps entier s’ouvre à votre souffle. L’énergie se diffuse dans tout votre corps à la mesure de votre respiration. À l’expiration, détendez votre périnée. Essayez de vous identifier à votre respiration en vous concentrant sur elle. Sentez l’énergie circuler dans votre corps comme un lent courant électrique, et pendant l’expiration, dirigez votre souffle vers l’abdomen en desserrant vos genoux.

Résultat immédiat : si vous entamez un rapport sexuel dans le quart d’heure qui suit, vous démarrerez au quart de tour. Grâce à une pratique régulière de l’érotisation par le souffle, vous vibrerez dans une sensation de plaisir sexuel permanent quelle que soit la situation.

Résultat à moyen et à long terme : votre libido ne connaît plus ces baisse de tension qui vous déprimaient. Le flux et le reflux de votre souffle revitalisent vos organes et accroissent votre énergie sexuelle.


«L’orgasme peut être atteint par la seule respiration, sans partenaire ni stimulation génitale. Vivre une telle expérience d’indépendance permet de se réapproprier son plaisir, de ne plus avoir l’impression qu’il provient de l’autre. » Ma Premo. La célébration sexuelle, éditions de Mortagne, 1996, Québec.


Comment s’érotiser davantage au cours d’un rapport sexuel ?

Au début d’un rapport sexuel, ces contractions vers le haut vous mettrons en condition pour la suite. Pendant le rapport, les contractions du muscle pubococcygien sollicitent aussi bien la prostate et le pénis chez un homme que le clitoris et le vagin chez une femme. Si vous avez un vagin, il s’ouvre davantage à chaque expiration. Si vous avez un pénis et des testicules, tirez-les vers le haut à la fin de l’inspiration. Que vous soyez un homme ou une femme, votre énergie sexuelle est guidée par votre esprit. Vous faites monter la fameuse kundalini jusqu’au 7e chakra situé en haut du crâne grâce à cette «resiration circulaire. Votre énergie suit votre souffle, votre QI. Vous l’amenez où vous voulez par votre volonté tranquille, sans forcer.

Comment s’érotiser davantage pendant un cunnilingus ?

Madame, pendant un cunnilingus, imaginez que vous respirez par votre sexe. En contractant le muscle PC à la fin de l’inspiration, vous augmentez la charge énergétique en y ajoutant de l’énergie sexuelle. Inspirez de nouveau en serrant davantage votre muscle PC et en décollant les lombaires du sol. Votre souffle inonde tous vos organes lorsque vous relâchez tout en expirant et en poussant les lombaires contre le sol. Votre mental guide ensuite l’énergie vers le ventre pendant l’expiration.


A savoir :
Les Chinois considèrent l’abdomen, les tripes que les émotions remuent, comme le deuxième cerveau. C’est le lieu de stockage de l’énergie vitale, à trois centimètres en dessous du nombril. L’énergie sexuelle est au bas de la colonne vertébrale et si on la dirige grâce à la respiration circulaire, on peut la stocker sous le nombril au point que les Chinois appellent le Dan Tien, qui fonctionne comme une batterie à accumulation.

L'ordonnance du Docteur Love :

"Une session de masturbation tous les jours pendant trois mois changera votre humeur et votre cœur."

A bientôt pour de nouveaux conseils pour booster votre libido !

Love,
Cunégonde