26 mai 2016

L'apéro du Désir #onSaiMeSM comme si vous y étiez !

Mardi  dans le Lovestore Hôtel de Ville au 11 rue Saint Martin à Paris avait lieu un nouvel épisode de l'Apéro du Désir. D'ailleurs certains d'entre vous ont gagnés leur invitation lors du concours proposé en début de mois sur le blog.


Nous avons passé une belle soirée au cours de laquelle la sexothérapeute Nathalie GIRAUD est revenue sur l'origine du bondage, du shibari à sa version moderne à l'occidentale qui est beaucoup plus soft pour le grand public.

Popularisés par la saga Cinquante Nuances de Grey, les jeux de soumission et domination au sein du couple, intriguent de plus en plus de français.

Le débat n’est pas de savoir si le livre est bien écrit ou si le bondage est moralement acceptable ou non, la force de Cinquante Nuances de Grey est d’ouvrir l’imaginaire du SM au plus grand nombre. Ce n’est plus réservé à une élite. C’est le même cheminement qui a été fait avec le canard : une sorte de transgression en toute sécurité. ” 
explique la sexothérapeute partenaire du Passage du Désir, Nathalie GIRAUD.

En apportant une sorte “autorisation sociale” à la pratique du bondage, Cinquante Nuances de Grey permet aux couples d’amorcer les dialogue sur des thèmes comme l’abandon à l’autre, la confiance, les jeux de rôles et en règle générale sur la vie intime. Une approche qui permet d’entretenir la flamme et favoriser la communication, une notion chère au Passage du Désir.

Les invités de l'Apéro du Désir ont pu découvrir toutes ces notions à travers des petits jeux et ateliers. Découvrez quelques images de cette bien jolie soirée.

Et pour connaître la date de notre prochains rendez-vous, suivez-nous sur Facebook et inscrivez-vous à la LoveLetter dès aujourd'hui.